Accueil
 Contact
 
 
 Les formes d'énergie
 Les unités
 Énergie ou puissance ?
 Conversion d'énergie
 Le rendement
 Le stockage de l'énergie
 Ordres de grandeur
 Les dossiers
 
 
 L'isolation
 Le chauffage
 La ventilation
 L'éclairage
 Les dossiers
 

 

 Les énergies renouvelables
 Les énergies fossiles
 Les dossiers
 
 
 Le prix de l'énergie
 Les énergies en France
 Les dossiers
 
 
 
 

    

Les énergies et le bâtiment

La ventilation - la VMC simple flux

La VMC simple flux est le système de renouvellement d’air mécanique le plus simple. Elle est constituée d’un caisson extracteur, de gaines et de bouches. Via le réseau de gaines, le caisson extracteur aspire de l’air dans le logement. Cela crée une dépression dans ce dernier. Pour la compenser, de l’air extérieur entre alors de par lui-même dans le logement, au travers des bouches situées au niveau des fenêtres.

On retiendra que l’air est extrait au niveau des pièces dites polluées, par l’humidité et/ou les odeurs. C’est notamment le cas des cuisines, des salles de bain ou des toilettes. A contrario, l’air pénètre dans le logement au niveau des pièces de vie sèches (salle de séjour par exemple). Par conséquent, les flux d’air vont toujours des pièces de vie vers les pièces à pollution. Les odeurs et l'humidité n’en sortent donc pas.

Les VMC simple flux ne sont pas propices aux économies d’énergie. L’air chaud est directement rejeté, et de l’air froid est directement insufflé dans le bâtiment.

Pour améliorer le dispositif, il existe des VMC hygroréglables. Ces derniers ajustent le débit d'air en fonction de l'humidité de l'air. Cela fera rapidement l'objet d'un nouvel article sur ce site.

   La ventilation simple flux
      Principe
      Aspect énergétique
   La ventilation double flux
      Principe
      Le rendement

   La ventilation naturelle
      Principes
      Les moteurs du phénomène
      La ventilation naturelle assistée

 Energieplanete.fr © 2013 - Simon REVEL - un site du groupe REVEL WEB