Accueil
 Contact
 
 
 Les formes d'énergie
 Les unités
 Énergie ou puissance ?
 Conversion d'énergie
 Le rendement
 Le stockage de l'énergie
 Ordres de grandeur
 Les dossiers
 
 
 L'isolation
 Le chauffage
 La ventilation
 L'éclairage
 Les dossiers
 

 

 Les énergies renouvelables
 Les énergies fossiles
 Les dossiers
 
 
 Le prix de l'énergie
 Les énergies en France
 Les dossiers
 
 
 

    

Les énergies et le bâtiment

La ventilation naturelle - principes

Comme son nom l'indique, la ventilation naturelle ne fait appel qu'à des phénomènes naturels pour fonctionner. Par naturel, il faut comprendre sans moteur. Elle ne consomme donc pas d'énergie ; ou du moins, pas directement.

C'est un principe de ventilation qui a été très longtemps utilisé dans le logement collectif, où il est particulièrement efficace et de par son faible coût d'installation.

Sur le schéma ci-dessous, nous nous voyons l'intégration d'un système de ventilation naturelle dans un immeuble de petite hauteur (3 étages ici).

Nous constatons que le dispositif est simplement constitué d'une série d'entrées d'air, au niveau des fenêtres, et d'une série de sorties d'air (les bouches d'extraction), au niveau des pièces humides (cuisine, salle de bain et/ou WC). Ces sorties d'air sont reliées à une colonne, qui monte jusqu'à la toiture où l'air s'échappe librement.

Comme vous l'aurez compris, aucun moteur électrique ne se trouve sur le passage de l'air. Mais quel est alors le moteur de ce phénomène ?

   La ventilation simple flux
      Principe
      Aspect énergétique
   La ventilation double flux
      Principe
      Le rendement

   La ventilation naturelle
      Principes
      Les moteurs du phénomène
      La ventilation naturelle assistée

 Energieplanete.fr © 2013 - Simon REVEL - un site du groupe REVEL WEB