Accueil
 Contact
 
 
 Les formes d'énergie
 Les unités
 Énergie ou puissance ?
 Conversion d'énergie
 Le rendement
 Le stockage de l'énergie
 Ordres de grandeur
 Les dossiers
 
 
 L'isolation
 Le chauffage
 La ventilation
 L'éclairage
 Les dossiers
 

 

 Les énergies renouvelables
 Les énergies fossiles
 Les dossiers
 
 
 Le prix de l'énergie
 Les énergies en France
 Les dossiers
 
 

    

Les énergies renouvelables

L'énergie géothermique - Principes de base

La géothermie est donc basée sur la récupération de la chaleur présente dans la Terre. En son centre, la température de cette dernière dépasse les 5000°C. Depuis la surface, on estime qu'un enfoncement d'un kilomètre correspond à une élévation de la température de 25°C. C'est bien entendu une valeur moyenne, qui peut être bien plus élevée par endroit.

On peut alors se demander légitimement d'où provient cette chaleur. En réalité, elle a deux origines. Premièrement, celle du refroidissement progressif de l'intérieur de la Terre. On estime en effet qu'elle perd 120 °C par milliard d'année. Cela peut sembler faible, mais au vue de sa masse, cela représente une quantité d'énergie considérable.

La seconde source de chaleur est la désintégration nucléaire des éléments composant les manteaux supérieurs et inférieurs. Ces désintégrations atomiques (principalement d'uranium 235 et 238, de thorium 232 et de potassium 40) libèrent des quantités colossales de chaleur.

Le schéma ci-dessous permet de visualiser les deux phénomènes. En bleu le refroidissement classique, en vert les phénomènes nucléaires.


Le noyau, constitué de fer, se refroidit lentement et émet 8 TW. De son côté, le manteau inférieur dégage 11 TW au titre de son refroidissement, et 20 TW suite à son activité nucléaire. Le manteau supérieur étant relativement froid, la chaleur qu'il dégage vient essentiellement des désintégrations nucléaires, à hauteur de 7 TW. En somme, ce sont 46 TW (mille milliards de Watts) qui sont continuellement dégagés.

On notera que la Terre émet aussi une partie de l'énergie solaire qu'elle a dans un premier temps absorbée. De l'ordre de 5 TW, cette quantité n'est pas prise en compte dans le schéma précédent, étant donné qu'il s'git finalement d'énergie solaire et non géothermique.

  • L'énergie éolienne
      Origine du phénomène
      Constitution d'une éolienne
      Quantité d'énergie mise en jeu
      Inconvénients
  • L'énergie solaire
      Le solaire thermique
      Le solaire photovoltaïque

  
La biomasse
      Principes généraux
      Biomasse "sèche"
         La filière bois-énergie
      Biomasse "humide"
         Agro carburant : bioéthanol et biodiesel
         Le biogaz
      Controverses
  
L'énergie hydraulique
   La géothermie
      Principes de base
      Profondeurs de captages


 Energieplanete.fr © 2013 - Simon REVEL - un site du groupe REVEL WEB