Radiateur hydraulique

Radiateur hydraulique c’est quoi ?

Comme son nom l’indique, un radiateur fonctionne sur le principe du rayonnement. Plus exactement, du rayonnement infrarouge. Ce dernier est émis par tout objet dont la température est supérieure au zéro absolu (-273.15°C).

Plus généralement, dans le cas d’un habitat, tout corps dont la température est supérieure à la température de l’ambiance va le réchauffer, en échangeant avec lui de l’énergie par convection, conduction et/ou rayonnement. Un radiateur se compose ainsi d’une surface chaude, qui va émettre ce rayonnement.

r
Un vieux radiateur hydraulique

Ici, nous traitons le cas d’un radiateur hydraulique. Cela signifie qu’il reçoit de l’eau chaude qui circule en son sein en se refroidissant pendant que le radiateur se réchauffe. Cette eau chaude ayant été chauffée ailleurs (dans une chaudière par exemple), ce type de radiateur est qualifié d’émetteur.

radiateur hydraulique

Comme nous le voyons sur le schéma précédent, l’eau entre dans le radiateur à une température d’entrée Te, et ressort à une température de sortie Ts. Avec Te>Ts. Elle rentre par l’ouverture basse et sort par la haute (ou inversément, selon le modèle). Il y circule un débit massique d’eau noté q (en kg/s). Un organe de réglage, présent sur la sortie, permet justement de moduler ce débit, et donc la puissance.

On peut évaluer cette puissance P émise par le radiateur via l’équation suivante :

P = q x cp x (Te -Ts)

cp étant la chaleur massique de l’eau (4185 J/kg/°C). Finalement, il s’agit simplement de la chaleur perdue par l’eau durant son voyage dans le radiateur.


Remarque importante : pour tous les radiateurs utilisés dans applications classiques, une partie de la chaleur est aussi transmise par convection. L’importance de cette part dépend avant tout de la géométrie du radiateur.

Sur les images suivantes, deux radiateurs qui vont de comporter différemment. Celui de gauche aura une grande part radiative, tandis que celui de droite favorisera plus la convection naturelle.

Pour aller plus loin lire les articles suivants