Combustibles C’est quoi ?

Combustibles définition

Un autre vecteur d’énergie fermement ancré dans notre mode de consommation est constitué par les combustibles. Que ce soit pour nous chauffer ou pour nous déplacer, les combustibles jouent un rôle primordial. Ces derniers ne sont cependant pas utilisables tels quel. Il nécessitent en effet au minimum une conversion (voir article Les conversions d’énergie). Ainsi, une combustion va générer de la chaleur. Cette chaleur pourra, soit être directement utilisée (chauffage), ou être à nouveau convertie, en énergie mécanique par exemple. Ces diverses transformations s’accompagnent bien entendu de pertes, qui dépendent du rendement de la conversion (voir article Le rendement).

Comme leur nom le suggère, les combustibles sont employés pour réaliser des combustions. Ces-dernières nécessitent, en plus des combustibles, un comburant (bien souvent, l’oxygène de l’air) et une source d’énergie d’amorçage (par exemple, une étincelle). La combustion va alors libérer, au minimum, du CO2, de l’eau et de la chaleur. La quantité de chaleur libérée sera directement fonction du combustible utilisé, et de l’enthalpie de réaction associée à sa combustion. Voir l’article « La combustion »

Pour calculer la quantité d’énergie que l’on peut stocker via un combustible, il faut connaître son Pouvoir Calorifique Inférieur (PCI). C’est la quantité de chaleur que l’on pourra produire en brûlant une quantité donnée de ce combustible (1 kg, 1 L, 1 m3, 1 mol, etc…). Voici quelques exemples :

Charbon : 33.3 MJ/kg

Méthane : 50.1 MJ/kg ou 803.3 kJ/mol

Gasoil : 43.0 MJ/kg

Bois : 3.5 kWh/kg

Il faudra bien entendu multiplier ce nombre par la quantités stockée.

exemples :

Les voitures stockent du carburant, qui est converti en chaleur en brûlant dans le moteur, puis en énergie mécanique qui fait accélérer la voiture, qui acquiers alors de l’énergie cinétique.

Les briquets stockent du gaz, qui est brûlé. Cette énergie thermique est directement utilisée.

Les particuliers font des réserves de bois avant l’hiver, pour se chauffer en le brûlant.

Pour aller plus loin lire les articles suivants