ventilation c’est quoi ?

Ventilation

Dans un bâtiment, on peut séparer les pertes de chaleur en deux catégories. Les déperditions statiques, et les déperditions dynamiques. Les premières se produisent par exemple à travers les murs, les fenêtres, le toit (voir l’article sur l’isolation thermique). Au contraire, les secondes sont liées au renouvellement de l’air du logement.

En effet, et pour des raisons sanitaires (évacuation des polluants, tels que CO2 et vapeur d’eau), le système extrait de l’air de l’intérieur, et en insuffle qui provient de l’extérieur. En hiver, la ventilation va donc extraire de l’air chaud, et en introduire du froid… qu’il va falloir réchauffer ! D’où une consommation d’énergie.

A l’heure actuelle, deux types principaux de ventilation cohabitent. Les simple-flux, et les plus récente double-flux, réputées plus économes.

Nous faisons le point sur ces deux technologies.

Pour aller plus loin lire les articles suivants